Connect with us

Société

Leur histoire d’amour prend fin après avoir découvert qu’ils n’ont pas eu le même vaccin

C’est avec effroi que Luana et Julian ont découvert qu’ils n’avaient pas reçu le même vaccin. A contrecœur, la jeune femme s’est vue obligée de quitter son petit ami à cause de cette incompatibilité dérangeante.

Publié le

 mar 

« C’est normal d’avoir des différences au sein d’un couple, et je dirais même que c’est important, mais un Pfizer en couple avec un Johnson & Johnson ? S’il vous plaît, qu’on ne me prenne pas pour une conne non plus », explique Luana, qui a mis un terme à sa relation de quatre ans avec celui qui était censé être l’amour de sa vie. « Et dire que j’ai songé à construire une famille avec quelqu’un qui a reçu un vaccin unidose. On est persuadé d’être fait pour être avec quelqu’un, et puis, bam, un jour on découvre des différences pharmacologiques inconsolables. »

« C’est exactement pour ça que je n’aurais jamais dû me faire vacciner, mais comme un idiot, j’ai mordu l’hameçon », raconte Julian, qui regrette d’être tombé dans le piège de Big Pharma. « Maintenant je me retrouve célibataire, avec comme seule consolation une immunisation contre la Covid-19. Cela dit, je la comprends, j’étais à deux doigts de la quitter parce qu’elle préférait Star Trek à Star Wars, mais je me suis dit que notre amour était plus fort que nos divergences philosophiques ou médicales », termine le jeune homme, qui a décidé d’avertir les gens sur le potentiel des vaccins de détruire des couples.

Afin d’éviter des futurs problèmes, Luana exige maintenant une analyse médicale complète avant de se mettre en couple. 

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement

La newsletter Legorafi

* indicates required

Les plus consultés